• Angela Merkel fête ses dix bougies à la chancellerie

    22 novembre 2005 - 22 novembre 2015. Il y a dix ans, Angela Merkel prêtait serment pour la première fois et devenait la première chancelière d’Allemagne. Elle était la première femme à accéder au pouvoir en République fédérale, mais aussi la première Allemande de l’Est. Qui plus est, à 51 ans, elle devenait le plus jeune des huit chefs de gouvernement qui se sont succédé à la tête du pays depuis 1949.

    Cette première élection avait été acquise de justesse, sur un score décevant, et elle débouchait sur une grande coalition avec le Parti social-démocrate (SPD). Mais la nouvelle chancelière imposa rapidement le respect. Ainsi, dès août 2006, le magazine américain « Forbes » la désignait comme la « femme la plus puissante du monde ». Elle allait décrocher ce titre 9 fois en 10 ans. En 2013, elle fut réélue pour un troisième mandat.

    Aujourd'hui, Angela Merkel peut se vanter d’être avec Konrad Adenauer (14 ans au pouvoir) et Helmut Kohl (16 ans) l’un des trois chefs de gouvernements allemands à avoir connu la plus grande longévité au pouvoir. Elle a présidé une fois l’Union européenne (en 2007) et deux fois le G7/G8 (en 2007 et 2015). Et elle a déjà connu trois présidents français, trois Premiers ministres britanniques et deux présidents américains.

    Cette longévité au pouvoir est sans doute intimement liée à la situation du pays, qui s’est spectaculairement améliorée en une décennie. Chômage au plus bas depuis vingt ans, croissance, succès à l’exportation, hausse du pouvoir d’achat et de la consommation : dans tous les sondages, les Allemands se disent aujourd'hui nettement plus heureux qu’il y a dix ans. 


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :